Guide Pêche Loiret
  • L’Ouanne
    Rivière de 1re catégorie du domaine privé. Coulant dans une vallée assez large avec un lit mineur souvent séparé en deux bras coupés par de nombreux moulins, l’Ouanne est une belle rivière de plaine alternant courants, fosses et riche végétation. Cette diversité de faciès offre une hétérogénéité d’habitat piscicole. C’est pourquoi de nombreuses possibilités de pêche sont possibles allant de la truite au brochet, en passant par le barbeau, la carpe ou encore l’anguille...
  • Lire la suite
  • La réglementation de la pêche
    Pour pouvoir pêcher en eau douce dans les eaux libres (définis par l’article L 431-3 du code de l’Environnement), il faut réunir les quatre conditions suivantes : - Avoir acquitté la redevance CPMA de l’année en cours. I Être membre d’une association de pêche agréée (AAPPMA). - Avoir l’autorisation du détenteur du droit de pêche - Respecter les conditions législatives et réglementaires d’exercice de la pêche applicables localement. Au niveau de la réglementation, trois documents administratifs sont à respecter: • Le code de l’environnement (Loi Pêche) • L’arrêté réglementaire permanent du département du Loiret • L’avis annuel de la Préfecture du Loiret
  • Lire la suite
 
 
  • La Loire et les canaux
    Les poissons présents dans la Loire et les canaux sont : L’ablette, l’anguille, la brème, le brochet, le barbeau, la carpe, le chevesne, le gardon, le goujon, le mulet, le spirlin, la perche, le sandre, le silure et la vandoise. À noter l’arrivée de l’aspe. Le black bass est bien présent dans les canaux.
  • Lire la suite
  • ditorial
    Après l’interdiction de V.N.F. de circuler sur les bords des canaux, la mise en application de la loi (décret du 6 février 1932) empêche l’accès aux bords de Loire. Les pêcheurs s’interrogent sur le pourquoi de cette mesure, ont la conviction d’être spoliés, victimes d’une injustice, tout en payant des baux de pêche à l’État. Vous avez le droit de pêcher, mais pas celui d’approcher votre matériel. Nous vous conseillons d’adresser vos doléances à vos élus et aux services de l’État qui vous donneront toutes les explications. Après consultation de toutes les parties, sans tenir compte du plan proposé par la Fédération Nationale et approuvé par l’ensemble des Fédérations Départementales, l’État impose sa réforme et l’application de la pêche à l’anguille. Pour nous, cette « mesurette » ne permettra pas la protection de l’espèce tant que la pêche des civelles (actions de lobbies) ne sera pas totalement interdite et l’aménagement ou l’effacement des ouvrages entrepris. La qualité de l’eau tend à s’améliorer après beaucoup d’agressions dénoncées par les pêcheurs. La reconstruction de nombreuses stations d’épuration devenues obsolètes est en cours. Beaucoup de chemin reste à parcourir pour revenir à un bon état, faisons confiance à la mise en place des trames vertes et bleues. Les sècheresses successives et les prélèvements de plus en plus importants nuisent à nos rivières devenant ainsi des milieux fragilisés. Une carte identique pour tous les adhérents au prix unique de 86 * permettra aux pêcheurs de l’EHGO de pratiquer dans 70 départements en incluant le Club Halieutique. La porte est ouverte vers une carte Nationale tant demandée… Nous demandons à tous les pêcheurs de respecter l’environnement en ramenant leurs déchets, d’oeuvrer pour la protection de l’eau, en adhérant à nos AAPPMA. À tous, Bonne Année 2010 Le Président Fédéral R.PETROT
  • Lire la suite