Guide Pêche Loire atlantique
  • Une Fédération pour un loisir simple et des rivières plus naturelles
    La fédération de pêche est une association de type loi 1901. Déclarée le 16 juillet 1921, à la préfecture de Loire-Atlantique, elle est en charge des missions d’intérêt général et a le caractère d’établissement d’utilité publique. La fédération de pêche regroupe obligatoirement toutes les AAPPMA du département et l’association départementale agréée des pêcheurs amateurs aux engins et aux filets sur les eaux du domaine public. Au titre de ses missions d’intérêt général, la fédération est notamment chargée : > de concourir à la police de la pêche et de veiller à la protection du patrimoine piscicole > de lutter contre la pollution des eaux et la destruction des zones essentielles à la vie du poisson > d’œuvrer en faveur du maintien dans les cours d’eau de débits garantissant la vie aquatique et la libre circulation des espèces piscicoles migratrices > d’effectuer tous travaux de mise en valeur piscicole comme des aménagements de frayères ou l’établissement de passes à poissons > de concourir à toutes actions en faveur de la promotion du loisir pêche > de veiller à l’application de la réglementation à toutes les eaux entrant dans son champ d’application > de mener des actions d’information et d’éducation en matière de protection des milieux aquatiques et du patrimoine piscicole La fédération est dirigée par un conseil d’administration, qui est élu pour cinq ans par les représentants des 32 associations de pêche du département. Le conseil d’administration élit son président.
  • Lire la suite
  • Le Street-Fishing
    Le « Street-Fishing » semble devenir la nouvelle tendance des jeunes citadins. Plus qu'une discipline halieutique, c'est un véritable concept, et pour certains, un incontournable effet de mode qui se développe de plus en plus au coeur des villes. Bien sûr, Nantes n'y échappe pas. Si la pêche en milieu urbain a toujours existé, le concept vient d'être sérieusement dépoussiéré par une nouvelle « race » de pêcheurs. Entre Quais de Loire et Île Versailles, rythmées par les trams qui sillonnent la ville de Nantes, les cannes des streetfishers battent la mesure pour traquer inlassablement le carnassier. « C'est une pêche en ambiance urbaine qui se veut dynamique puisqu'il ne s'agit pas de s'asseoir sur son siège de pêche ou sur le bord du quai et d'attendre patiemment que le poisson engame », explique Samuel, pêcheur-urbain. En effet, le but est d'aller chercher le poisson là où il se tient, dans un déplacement continuel et arpenter ainsi les quais et les ouvrages d'art de la ville. À pied, à vélo, en tram, tous les moyens sont bons pour rejoindre les « Spots » et piquer un beau black-bass, un sandre, une perche commune ou encore un gros brochet. Ici, la pêche au leurre est de rigueur (twist, jerk baits, etc.) et le matériel doit être à la fois compact pour tenir dans un petit sac à dos, et rapide à déployer pour ne pas perdre le précieux temps de pause d'entre midi et deux. Car le concept semble toucher toutes les catégories sociales et tous les âges. Les Street-Fishers évoluent seuls ou en bandes « organisées », mais cette pêche de rue se pratique en « Catch and release » (de l'anglais : attraper et relâcher) : « On ne tue pas le poisson, c'est notre philosophie », déclare Anthony, « il nous a offert un joli combat, et l'épargner, pour ma part, est une forme de respect de la nature ». Alors « victimes de la mode » ou véritables pêcheurs « éco citadins », toujours est- il que le Street- Fishing « cartonne grave » et que le mouvement n'est pas prêt de s'arrêter...
  • Lire la suite
 
 
  • Bassin de la Chère
    Ville : Châteaubriant Cours d’eau : La Chère Président : DEVALLET Joël 06.17.04.45.75 Vice-président BENOIT Roland 06.71.47.33.34 Nombre d’adhérents : 1 000 Assemblée générale : 3e samedi de Mars
  • Lire la suite
  • La carte de pêche 2010
    Le code de l'environnement fait obligation à toute personne désirant pratiquer la pêche, d’adhérer à une Association Agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (A.A.P.P.M.A.). Cette adhésion est matérialisée par la carte de pêche. Cette carte doit être revêtue des timbres CPMA (Cotisation Piscicole Milieux Aquatiques) de l’année en cours, afférents aux modes de pêche pratiqués. La carte de pêche est personnelle. Elle permet à son propriétaire, de pêcher en toute légalité sur les parcours de pêche de son association, ainsi que sur les lots des associations avec lesquelles sa société a passé des accords de réciprocité. Dans le département de Loire-Atlantique, toutes les associations agréées se sont entendues, pour s’accorder réciproquement le droit de pêche. A titre d’exemple, la carte de l’association « la Brème clissonnaise « permet de pêcher sur les lots de « l’Amicale des pêcheurs à la ligne de Vioreau , et inversement. En dehors des lots gérés par les associations agréées, la carte de pêche vous permet de pratiquer votre loisir partout où vous obtiendrez l’autorisation des propriétaires riverains. Enfin, la carte de l’AAPPMA vous donne le droit de pratiquer votre loisir, à une ligne, partout en France, sur les cours d’eau domaniaux, c’est à dire sur les cours d’eau qui appartiennent à l’Etat.
  • Lire la suite