Guide immobilier
  • Repères
    > Maison neuve : 2 500 e / m2 pour une maison contemporaine faisant partie d’un programme > Maison ancienne : 2 100 e / m2 pour une belle maison ancienne, avec 500 m2 de terrain et un garage. > Appartement neuf : 2 800 e / m2 pour un type 4 bien exposée dans le quartier Velpeau. > Appartement ancien : 2 300 e / m2 pour un appartement situé dans le quartier Mirabeau-Blanqui. > Terrain à bâtir : près de 960 e / m2 pour un terrain viabilisé situé dans le centre de Tours.
  • Lire la suite
  • Suivez le guide…
    Le marché de l’immobilier, en Touraine comme ailleurs, n’est pas facile à appréhender. Les prix, l’évolution du marché, les prêts… Comment bien s’orienter ? Que l’on souhaite devenir propriétaire ou que l’on investisse dans du locatif, Il faudra franchir plusieurs étapes avant de mener à bien ses projets. Connaître ses capacités de financement, choisir entre le neuf et l’ancien, construire ou rénover… À quels professionnels faut-il s’adresser ? Quelles sont les contraintes et les erreurs à éviter ? Il faut avant tout s’informer, c’est la vocation de notre guide : en vous communiquant les lois en vigueur, en vous expliquant les compétences d’un architecte, d’un constructeur, d’un agent immobilier, en vous donnant les prix pratiqués à Tours, quartier par quartier… Vous trouverez aussi beaucoup d’infos pratiques sur les différentes démarches à effectuer tout au long de votre projet immobilier. Et, de l’achat à l’agencement de votre nouvelle maison, vous pourrez suivre notre guide des partenaires. Enfin nous avons interrogé des professionnels qui vous éclaireront sur le marché tourangeau et sur les compétences de chacun : banquier, notaire, agent immobilier…
  • Lire la suite
 
 
  • Financement
    Le prêt épargne logement peut être souscrit, sous certaines conditions, par les détenteurs d’un PEL (Plan Epargne logement) ou d’un CEL (compte d’épargne logement). Ces comptes permettent d’obtenir une rémunération de l’épargne bonifiée par l’Etat et nette d’impôt en phase d’épargne. Le PEL et CEL permettent également d’obtenir un prêt bancaire à taux réduit en phase d’emprunt. Le montant du prêt octroyé dépend des versements effectués et de la durée de votre épargne. Plus la durée du prêt est courte, plus le montant octroyé sera élevé et les mensualités plus lourdes. Le taux de votre prêt sera fonction de la date à laquelle vous avez ouvert votre Plan Epargne logement (PEL) ou votre Compte Epargne Logement (CEL). Le montant du prêt peut atteindre 92 000 *. Le Prêt épargne logement permet de financer l’achat neuf ou ancien avec ou sans travaux de la résidence principale ou secondaire. Le logement doit servir de résidence principale ou secondaire à l’emprunteur ou à l’un de ses parents, ou être la résidence principale, avec bail de trois ans minimum, de son locataire. Si l’emprunteur a déjà un encours de prêt épargne logement pour sa résidence principale, alors il ne peut pas financer l’achat de son habitation secondaire. Et inversement, si l’emprunteur possède déjà un encours de prêt épargne logement pour une résidence secondaire, il ne peut pas en obtenir pour sa résidence principale. Donc, le prêt épargne logement n’est pas cumulable. Souvent utilisé en complément d’un prêt bancaire traditionnel, sachez que lorsque le taux de votre prêt bancaire est supérieur à celui du prêt d’épargne logement, il est intéressant de diminuer la durée d’emprunt de votre prêt d’épargne logement afin d’obtenir un montant plus important et de profiter au maximum du prêt au taux le plus bas. N’oubliez pas que vous pouvez faire jouer les droits à prêts obtenus par vos parents proches, sur leur propre épargne logement, afin de majorer votre capacité d’emprunt.
  • Lire la suite
  • Organismes d’information
    L’indicateur des taux est mis au point chaque trimestre par l’ANIL en liaison avec les établissements de crédit. L’indicateur des taux suit l’échelle des taux usuellement pratiqués des prêts au logement les plus significatifs, sur une durée de 15 ans : prêt conventionné et PAS, prêt achat ancien sans travaux à taux fixe et à taux variable. Vous pouvez consulter la rubrique « Info Pratiques : Logement » du bulletin trimestriel. Il s’agit d’une base de données financières et juridiques. Des outils informatiques spécifiques permettent d’effectuer des simulations de financement pour les projets d’accession à la propriété, en métropole comme dans les départements d’outre-mer, ou le calcul des aides personnelles au logement (APL et allocation-logement), en accession et location, ou encore des simulations d’investissement locatif en neuf ou en ancien. L’ANIL a pour vocation d’observer la réalité locale du marché du logement. Elle contribue à une meilleure compréhension de ce marché, et aide les particuliers dans leurs démarches personnelles. C’est dans ce but que l’ANIL réalise des études sur des thèmes d’actualité. Enfin, l’ANIL joue un rôle de conseil auprès des ADIL qui souhaitent prolonger leur action en prenant l’initiative de la création d’un observatoire départemental de l’habitat.
  • Lire la suite