Guide immobilier
  • Aménager/rénover
    La récente Loi ne tient plus compte de la valeur des immeubles mais plutôt de la complexité des projets et des risques associés à l’usage des immeubles. Dans la construction résidentielle unifamiliale, les techniques de construction et les normes sont relativement les mêmes d’un projet à l’autre. Du point de vue de la sécurité, l’inclusion des immeubles publics ayant moins de 300 m2 de superficie de plancher s’explique par le fait qu’ils représentent peu de risques pour les occupants. De plus, toutes les maisons sont maintenant protégées par les plans de garantie des maisons neuves des associations de constructeurs. Maintenant, il est rare que des architectes signent des plans de maisons, car ce marché est depuis toujours celui des techniciens et des technologues.
  • Lire la suite
  • L'achat sur plan
    Le contrat préliminaire stipule un droit de rétractation. Ainsi le non professionnel a 7 jours pour renoncer à l’opération.
  • Lire la suite
 
 
  • Suivez le guide…
    Le marché de l’immobilier, en Touraine comme ailleurs, n’est pas facile à appréhender. Les prix, l’évolution du marché, les prêts… Comment bien s’orienter ? Que l’on souhaite devenir propriétaire ou que l’on investisse dans du locatif, Il faudra franchir plusieurs étapes avant de mener à bien ses projets. Connaître ses capacités de financement, choisir entre le neuf et l’ancien, construire ou rénover… À quels professionnels faut-il s’adresser ? Quelles sont les contraintes et les erreurs à éviter ? Il faut avant tout s’informer, c’est la vocation de notre guide : en vous communiquant les lois en vigueur, en vous expliquant les compétences d’un architecte, d’un constructeur, d’un agent immobilier, en vous donnant les prix pratiqués à Tours, quartier par quartier… Vous trouverez aussi beaucoup d’infos pratiques sur les différentes démarches à effectuer tout au long de votre projet immobilier. Et, de l’achat à l’agencement de votre nouvelle maison, vous pourrez suivre notre guide des partenaires. Enfin nous avons interrogé des professionnels qui vous éclaireront sur le marché tourangeau et sur les compétences de chacun : banquier, notaire, agent immobilier…
  • Lire la suite
  • Financement
    Le prêt épargne logement peut être souscrit, sous certaines conditions, par les détenteurs d’un PEL (Plan Epargne logement) ou d’un CEL (compte d’épargne logement). Ces comptes permettent d’obtenir une rémunération de l’épargne bonifiée par l’Etat et nette d’impôt en phase d’épargne. Le PEL et CEL permettent également d’obtenir un prêt bancaire à taux réduit en phase d’emprunt. Le montant du prêt octroyé dépend des versements effectués et de la durée de votre épargne. Plus la durée du prêt est courte, plus le montant octroyé sera élevé et les mensualités plus lourdes. Le taux de votre prêt sera fonction de la date à laquelle vous avez ouvert votre Plan Epargne logement (PEL) ou votre Compte Epargne Logement (CEL). Le montant du prêt peut atteindre 92 000 *. Le Prêt épargne logement permet de financer l’achat neuf ou ancien avec ou sans travaux de la résidence principale ou secondaire. Le logement doit servir de résidence principale ou secondaire à l’emprunteur ou à l’un de ses parents, ou être la résidence principale, avec bail de trois ans minimum, de son locataire. Si l’emprunteur a déjà un encours de prêt épargne logement pour sa résidence principale, alors il ne peut pas financer l’achat de son habitation secondaire. Et inversement, si l’emprunteur possède déjà un encours de prêt épargne logement pour une résidence secondaire, il ne peut pas en obtenir pour sa résidence principale. Donc, le prêt épargne logement n’est pas cumulable. Souvent utilisé en complément d’un prêt bancaire traditionnel, sachez que lorsque le taux de votre prêt bancaire est supérieur à celui du prêt d’épargne logement, il est intéressant de diminuer la durée d’emprunt de votre prêt d’épargne logement afin d’obtenir un montant plus important et de profiter au maximum du prêt au taux le plus bas. N’oubliez pas que vous pouvez faire jouer les droits à prêts obtenus par vos parents proches, sur leur propre épargne logement, afin de majorer votre capacité d’emprunt.
  • Lire la suite