Mariage
  • Protocole et traditions
    Cet événement reste l’un des moments forts d’une vie de couple, souvenir qui doit rester gravé à jamais. La tradition veut que ce soit l’homme qui effectue la demande. On voit encore dans certaines familles le futur époux faire une demande orale ou écrite au père de la femme aimée. Mais on rencontre désormais aussi des demandes effectuées par les femmes. Du moins, quand le mariage est dans l’air, ce sont elles parfois qui poussent leur futur mari à faire leur demande...
  • Lire la suite
  • Le mariage religieux
    Publication des bans pendant dix jours à la porte de l’église. • Présence d’un célébrant reconnu par l’Église (évêque, curé, prêtre ou diacre). • L’Église catholique n’admet pas le divorce. Il ne faut donc pas avoir divorcé (toutefois certains religieux acceptent de faire une bénédiction). Par contre, pour diverses raisons évaluées, le mariage précédent peut être considéré comme nul. Dans ce cas le prêtre pourra bénir l’union devant Dieu et bénir les alliances. • Si l’on a déjà des enfants, il faut en quelque sorte s’engager à les baptiser et à les élever dans le cadre des principes de la religion catholique. • Le consentement de chacun doit être totalement libre, sans aucune influence extérieure. • Enfin, le fiancé doit être âgé d’au moins 16 ans et la fiancée de 14 ans.
  • Lire la suite
 
 
  • Le PACS
    Il peut être conclu entre deux personnes majeures, de sexe différent ou de même sexe. Toutefois, le Pacte civil de solidarité (Pacs) est interdit entre des alliés en ligne directe (grands-parents et petits-enfants, parents et enfants) et entre des collatéraux jusqu’au troisième degré, c’est-à-dire frère et sœur, oncle ou tante et neveu ou nièce, beaux-pères, belles-mères et gendres ou belles-filles. Il est interdit également aux personnes mariées ou déjà engagées dans les liens d’un Pacs avec une autre personne. Enfin, les majeurs sous tutelle ne peuvent pas conclure de pacte. Il n’est pas possible non plus de se « pacser » si l’on est mineur, même émancipé.
  • Lire la suite
  • Le mariage civil
    La loi exige le dépôt d’un dossier en mairie. Il faut débuter ce dossier au minimum deux mois avant la date du mariage, sauf situation particulière (mariage entre nationalités différentes par exemple) pour laquelle ce délai sera rallongé. Cette démarche va permettre la publication des bans, publication officielle du mariage. Si vous avez choisi d’effectuer un contrat de mariage, il faudra vous en être occupé auparavant chez un notaire.
  • Lire la suite